À quelles fins ABN AMRO traite-t-elle vos données ?

Nous traitons vos données pour rendre notre exploitation et nos prestations les plus efficaces et les plus fiables possible.

Ces finalités sont au nombre de 6 :

  1. Contrat

    Pour nous engager dans des contrats avec vous et les exécuter. Sans vos données, nous ne pouvons pas, par exemple, vous proposer de compte courant, ni virer des fonds entre vos comptes et ceux de tiers.

  2. Analyse

    Nous procédons à l’analyse des tendances, problèmes, sources d’erreurs et risques dans l’organisation ABN AMRO. Par exemple, pour contrôler que des nouvelles règles sont bien respectées. Cela nous permet d’éviter les réclamations et les dommages. De la sorte, nous pouvons intervenir ou prévenir à temps si vous ne pouvez pas, par exemple, rembourser vos dettes.

  3. Amélioration des produits et services et innovation

    Nos produits répondent-ils toujours à vos souhaits et à vos attentes ? Pour le vérifier, nous étudions vos données. Nous analysons les tendances et nous utilisons des données à caractère personnel lors des analyses et du développement continu de nos produits et services.

  4. Marketing

    Vous recevez des promotions et des nouvelles d'actualité qui vous correspondent. De la sorte, nous évitons de vous envoyer de la publicité pour des produits que vous ne voudrez de toute façon pas ou que vous avez déjà. À cette occasion, nous utilisons les données que nous avons collectées auprès de vous. Par exemple, parce que vous avez demandé un jour des renseignements ou parce que vous êtes déjà client chez nous. Il nous arrive d'utiliser des données obtenues d’autres sources.

  5. Sécurité et intégrité de notre banque et du secteur bancaire

    Nous avons l’obligation de surveiller la sécurité et l’intégrité du secteur bancaire. C'est ce qui nous donne le droit de traiter vos données pour lutter ou prévenir les agissements criminels ou négligents (ou leurs tentatives). Par exemple, en cas de fraude ou de terrorisme. Ainsi nous pouvons garantir la sécurité et l’intégrité du secteur financier, celles d’ABN AMRO, de nos collaborateurs et, enfin, de nos clients, donc vous-même. Vos données peuvent également être traitées dans les systèmes d'alerte.

  6. Responsabilité sociale et obligations légales

    Nous sommes une banque et jouons donc un rôle important dans la société. Entre autres, nous aidons à lutter contre le financement du terrorisme, le blanchiment de capitaux et la fraude. Par exemple, en signalant les opérations inhabituelles ou en détectant celles qui pourraient être frauduleuses, en les stoppant, et, au besoin, en vérifiant auprès de vous. Les pouvoirs publics nous demandent également des données lorsqu'ils conduisent des investigations sur des problèmes ou des infractions pénales. Mais, nous vérifions d'abord le bien-fondé de la demande. Par ailleurs, le secteur bancaire est un des secteurs les plus réglementés. Ce qui signifie que nous devons respecter un nombre considérable de règles, non seulement au niveau de la Belgique ou de l’Europe, mais également d’autres pays. Pour y complaire, ABN AMRO doit donc également enregistrer des données, les conserver et quelquefois les transmettre aux autorités compétentes. Nous vérifions toujours d'abord que c'est permis.

    Vous n'avez pas signé de contrat avec nous ? Dans ce cas, nous ne traitons pas vos données en vertu d’un contrat. Mais nous pouvons bien les utiliser pour d'autres finalités, comme par exemple la détection de la fraude. Nous vérifions toujours si cette utilisation pour d’autres finalités est permise.

Autres finalités

Nous avons le droit d’utiliser vos données pour d'autres finalités que celles pour lesquelles vous les aviez transmises. Il faut par contre que cette autre finalité entre dans le cadre de celle pour laquelle vous aviez transmis vos données en premier lieu. La loi utilise l’expression « traitement compatible de données » La loi ne décrit pas avec précision quand c'est le cas, mais elle donne des indications.

  • Y a-t-il un lien évident avec la finalité pour laquelle vous aviez transmis vos données ? La nouvelle finalité entre-t-elle dans ce cadre ?
  • Comment avons-nous obtenu ces données au départ ? Avons-nous obtenu ces données de vous-même ou autrement ?
  • De quel type de données s’agit-il exactement ? Sont-elles sensibles ou non ?
  • Quelles sont les conséquences pour vous ? Est-ce à votre avantage, votre désavantage ou neutre ?
  • Que pouvons-nous faire pour protéger vos données au mieux ? Par exemple, en les rendant anonymes ou en les encryptant.

Retour à déclaration sur la vie privée