Uitgelogd

U bent succesvol uitgelogd.

ABN AMRO

Le crédit sur titres ou crédit Lombard

Quand le privilégier ?

Vous avez décidé d’investir dans une belle villa située dans le Midi, d'entamer des travaux de rénovation, d’installer une piscine ou un court de tennis ou d’acheter l’ancêtre ou l'œuvre d’art dont vous rêvez depuis longtemps ? Dans ce cas, un crédit sur titres ou crédit Lombard peut s'avérer intéressant lors du financement si vous disposez d’un portefeuille d’investissement. Ce type d'emprunt peut en effet être plus avantageux qu’un prêt classique ou hypothécaire. Vous trouverez ci-dessous une réponse aux principales questions relatives à ce type de prêt.

ABN AMRO

Qu’est-ce qu’un crédit sur titres ou crédit Lombard ?

Lorsque vous empruntez auprès d’une banque, celle-ci vous demande des garanties afin de s'assurer que vous rembourserez cet emprunt. Dans le cas d’un prêt hypothécaire, par exemple, l’habitation sert de gage. Un crédit sur titres ou crédit Lombard applique le même principe, mais au lieu de donner votre maison en gage, vous apportez votre portefeuille d’investissement en caution.

Précisons que ce portefeuille reste entièrement votre propriété : aucun placement n’est vendu. Si vous n'êtes pas en mesure de rembourser le prêt, la banque peut utiliser votre portefeuille pour liquider le solde. Un tel crédit sur titres est également appelé « investment loan » ou « crédit Lombard ».

Pour quels financements un crédit sur titres ou crédit Lombard est-il indiqué ?

Il s’agit généralement d’immobilier, mais il peut également être utilisé à d’autres fins moyennant l’approbation de la banque : une rénovation, un crédit de pont, le remboursement de droits de succession... mais aussi l’achat d’une œuvre d’art, d’un ancêtre ou d’un avion de sport, par exemple.

Un crédit sur titres convient tout particulièrement à l’achat d’un bien immobilier à l’étranger, car contracter un prêt hypothécaire à l’étranger peut être compliqué et les banques belges sont réticentes à prendre une hypothèque sur un bien immobilier étranger.

Un crédit sur titres ou crédit Lombard ne complique-t-il pas inutilement les choses ?

Peut-être envisagez-vous de céder quelques placements pour ensuite financer votre projet avec le produit de la vente. C’est tout à fait possible, mais vous vous priverez alors du potentiel de rendement futur de ces placements.

Généralement, le taux d’intérêt d’un crédit sur titres ou crédit Lombard est également inférieur à celui d’un prêt hypothécaire ou personnel.

Un crédit sur titres ou crédit Lombard entraîne-t-il des frais d’hypothèque ?

Si vous achetez un bien immobilier, un crédit sur titres ou crédit Lombard n’entraîne pas de frais d’hypothèque, comme pour un prêt hypothécaire, car vos placements servent de gage et non le bien immobilier. Vous ne devez pas non plus souscrire d’assurance solde restant dû et vous évitez certaines obligations inhérentes à un crédit hypothécaire, comme la domiciliation des revenus.

Puis-je emprunter un montant illimité avec un crédit sur titres ou un crédit Lombard ?

Le montant exact que vous pouvez emprunter avec un crédit Lombard dépend de deux facteurs : la taille et la composition de votre portefeuille d’investissement et l’analyse que la banque réalise de ce portefeuille. Si vous avez investi 1,5 million d’euros, cela ne signifie pas automatiquement que vous pourrez emprunter la totalité de ce montant. Si votre portefeuille contient essentiellement des obligations de qualité, défensives et stables, la banque vous accordera plus que probablement un montant supérieur à celui d’une surpondération en actions à risque. Une certaine marge est également prise pour compenser une forte baisse de valeur. Les fonds de placement répartissent davantage les risques et présentent donc plus souvent une valeur de couverture supérieure à celle des actions ou obligations individuelles.

Qu’en est-il des remboursements d’un crédit sur titres ou crédit Lombard ?

Dans la plupart des cas, il est question d’un taux d’intérêt fixe et d’une durée allant jusqu’à dix ans maximum, mais chaque crédit Lombard étant un crédit sur mesure, des différences sont possibles. Généralement, vous avez le choix entre différentes formules de remboursement, comme un montant mensuel fixe ou un crédit Bullet, dans le cadre duquel vous ne payez que les intérêts chaque mois et vous remboursez la totalité du capital emprunté à la fin de la durée du crédit.

Quels sont les inconvénients de ce type de prêt ?

Moins de liberté

Vous souhaitez vendre une partie de vos placements et vous avez un crédit sur titres en cours ? Dans ce cas, vous devez d’abord convenir de cette vente avec votre banque. Vous n’êtes donc plus tout à fait libre de gérer vos placements comme vous l'entendez, même si vous restez entièrement propriétaire de votre portefeuille.

Conditions de souscription

Votre portefeuille d’investissement doit être assez solide. Souscrire un crédit Lombard pour un petit emprunt n’est pas accepté. Le seuil de l’emprunt est fixé à 200 000 euros, avec un portefeuille de titres correspondant minimum de 500 000 euros. Par ailleurs, la banque imputera peut-être aussi des frais de dossier, mais ceux-ci sont généralement faibles.

Incertitude quant au rendement futur

Tant que votre crédit Lombard est en cours, le rendement de vos placements n’est évidemment pas garanti. Par exemple, si vous avez opté pour un crédit Bullet et que vous souhaitez vendre vos placements pour rembourser le capital emprunté en une seule fois, cela peut poser problème après un éventuel krach boursier : il est alors plus judicieux d’attendre avant de vendre. Pensez-y avant d'éventuellement prolonger le crédit.

Pour quels financements un crédit sur titres ou crédit Lombard est-il indiqué ?

Il s’agit généralement d’immobilier, mais il peut également être utilisé à d’autres fins moyennant l’approbation de la banque : une rénovation, un crédit de pont, le remboursement de droits de succession... mais aussi l’achat d’une œuvre d’art, d’un ancêtre ou d’un avion de sport, par exemple.

Un crédit sur titres convient tout particulièrement à l’achat d’un bien immobilier à l’étranger, car contracter un prêt hypothécaire à l’étranger peut être compliqué et les banques belges sont réticentes à prendre une hypothèque sur un bien immobilier étranger.

Un crédit sur titres ou crédit Lombard ne complique-t-il pas inutilement les choses ?

Peut-être envisagez-vous de céder quelques placements pour ensuite financer votre projet avec le produit de la vente. C’est tout à fait possible, mais vous vous priverez alors du potentiel de rendement futur de ces placements.

Généralement, le taux d’intérêt d’un crédit sur titres ou crédit Lombard est également inférieur à celui d’un prêt hypothécaire ou personnel.

Un crédit sur titres ou crédit Lombard entraîne-t-il des frais d’hypothèque ?

Si vous achetez un bien immobilier, un crédit sur titres ou crédit Lombard n’entraîne pas de frais d’hypothèque, comme pour un prêt hypothécaire, car vos placements servent de gage et non le bien immobilier. Vous ne devez pas non plus souscrire d’assurance solde restant dû et vous évitez certaines obligations inhérentes à un crédit hypothécaire, comme la domiciliation des revenus.

Puis-je emprunter un montant illimité avec un crédit sur titres ou un crédit Lombard ?

Le montant exact que vous pouvez emprunter avec un crédit Lombard dépend de deux facteurs : la taille et la composition de votre portefeuille d’investissement et l’analyse que la banque réalise de ce portefeuille. Si vous avez investi 1,5 million d’euros, cela ne signifie pas automatiquement que vous pourrez emprunter la totalité de ce montant. Si votre portefeuille contient essentiellement des obligations de qualité, défensives et stables, la banque vous accordera plus que probablement un montant supérieur à celui d’une surpondération en actions à risque. Une certaine marge est également prise pour compenser une forte baisse de valeur. Les fonds de placement répartissent davantage les risques et présentent donc plus souvent une valeur de couverture supérieure à celle des actions ou obligations individuelles.

Qu’en est-il des remboursements d’un crédit sur titres ou crédit Lombard ?

Dans la plupart des cas, il est question d’un taux d’intérêt fixe et d’une durée allant jusqu’à dix ans maximum, mais chaque crédit Lombard étant un crédit sur mesure, des différences sont possibles. Généralement, vous avez le choix entre différentes formules de remboursement, comme un montant mensuel fixe ou un crédit Bullet, dans le cadre duquel vous ne payez que les intérêts chaque mois et vous remboursez la totalité du capital emprunté à la fin de la durée du crédit.

Quels sont les inconvénients de ce type de prêt ?

Moins de liberté

Vous souhaitez vendre une partie de vos placements et vous avez un crédit sur titres en cours ? Dans ce cas, vous devez d’abord convenir de cette vente avec votre banque. Vous n’êtes donc plus tout à fait libre de gérer vos placements comme vous l'entendez, même si vous restez entièrement propriétaire de votre portefeuille.

Conditions de souscription

Votre portefeuille d’investissement doit être assez solide. Souscrire un crédit Lombard pour un petit emprunt n’est pas accepté. Le seuil de l’emprunt est fixé à 200 000 euros, avec un portefeuille de titres correspondant minimum de 500 000 euros. Par ailleurs, la banque imputera peut-être aussi des frais de dossier, mais ceux-ci sont généralement faibles.

Incertitude quant au rendement futur

Tant que votre crédit Lombard est en cours, le rendement de vos placements n’est évidemment pas garanti. Par exemple, si vous avez opté pour un crédit Bullet et que vous souhaitez vendre vos placements pour rembourser le capital emprunté en une seule fois, cela peut poser problème après un éventuel krach boursier : il est alors plus judicieux d’attendre avant de vendre. Pensez-y avant d'éventuellement prolonger le crédit.

ABN AMRO

Cette solution vous intéresse ? Prenez rendez-vous !

Vous avez envie de découvrir toutes les possibilités de ce type de prêt? Vous pouvez trouver plus d'informations sur cette page.

Nous sommes toujours heureux de vous accueillir pour un entretien.

Private Banking, pour qui ?

Chez ABN AMRO Private Banking, vous pouvez compter sur le soutien d’un Private Banker spécialisé à chaque étape de votre vie. Vous avez ainsi l’assurance de bénéficier de conseils avisés et d’un service professionnel et personnalisé. Vous disposez d’un patrimoine de 1 000 000 € et souhaitez savoir comment ABN AMRO Private Banking peut vous aider ? Prenez rendez-vous sans engagement.

Notre approche

En tant que client ABN AMRO Private Banking, vous bénéficiez d’un Private Banker avec qui vous pouvez partager vos idées. Il pose un regard critique sur vos motivations et vous fait réfléchir à vos intentions. Votre Private Banker et votre assistant commercial analysent l’ensemble de votre situation. Si vous avez des envies spécifiques, une équipe dédiée est à votre disposition.