Ingrid De Jonghe

TEJO

Ingrid De Jonghe est pédagogue, criminologue, thérapeute comportementale et auteur.

 
Ingrid De Jonghe

Elle a étudié le droit et la criminologie. Avocate, elle s’est spécialisée dans le droit de la jeunesse et de la famille. Après 15 ans de pratique du droit, elle a repris le chemin de l’université pour étudier la pédagogie et la psychologie et a débuté en 1996 sa carrière de thérapeute comportementale et systémique. En 2009, elle crée TEJO, une organisation offrant une aide psychologique de courte durée aux jeunes grâce à des bénévoles. La toute première maison TEJO ouvre ses portes à Anvers un an plus tard.

TEJO propose aux jeunes entre 10 et 20 ans une aide thérapeutique accessible, anonyme et gratuite, immédiate, au moment où ils en ont besoin et à un endroit facile d'accès pour eux. Cette aide est assurée par des thérapeutes professionnels, sur une base volontaire, depuis différentes maisons TEJO en Flandre, avec le soutien de collaborateurs d’accueil et d’autres bénévoles experts.

TEJO veut travailler de manière préventive en intégrant rapidement et professionnellement les demandes d’aide urgentes afin que la situation problématique ne s’aggrave pas et que les jeunes bénéficient d'une aide à un stade précoce. De cette façon, TEJO souhaite améliorer le bien-être personnel des jeunes et les remettre sur pied pour que leur processus de développement ait lieu plus facilement et sans encombre.

La Flandre compte actuellement 18 maisons TEJO, et les Pays-Bas une.

Ingrid De Jonghe a été proposée pour le titre de noblesse de baronne en 2018. En 2019, elle reçoit pour son travail de pionnière avec les maisons TEJO le Grand Prix de l’Éducation du Fonds Filson Steers Mariman, membre de la Fondation Roi Baudouin. Une reconnaissance de son engagement exceptionnel en faveur de l’éducation et de l’accompagnement des jeunes. La Communauté flamande lui accorde aussi une distinction en 2020.

Plus d'infos: www.tejo.be