Comment fixons-nous la durée de conservation de vos données ?

En tous cas, nous conservons les données aussi longtemps qu’elles sont nécessaires pour la finalité envisagée.

Le Règlement général sur la Protection des données (RGPD) ne prescrit pas de durée concrète de conservation des données à caractère personnel. D’autres lois définissent bien une durée minimum. Dans ces cas, nous sommes obligés d’y obéir. C'est le cas, par exemple, de la loi fiscale, ou des lois qui s’appliquent spécifiquement aux établissements financiers.
 
Il peut arriver que nous soyons impliqués dans une affaire judiciaire ou une autre procédure, à Belgique ou à l’étranger. Nous conservons donc des données pour être en mesure de prouver notre cas. Nous pouvons conserver des données en archive jusqu’à ce que toute mise en responsabilité soit prescrite, et que nous ne pouvons plus être mis en cause.